Historique

Historique


Une histoire intéressante que celle de ce jardin zoologique privé consacré aux reptiles. A l’âge de 4 ans, Hervé Maranda, propriétaire fondateur, découvre ces animaux lors d'un voyage. Au retour, il se fait acheter dans une poissonnerie, une grosse tortue à dos diamanté destinée à être mangée comme soupe. Elle fut sauvée de la marmite par son petit admirateur.

De tortues en iguanes, de caïmans en crocodiles, le passe-temps devint une passion. En 1985, ce mordu, possédant une importante collection, décide de fonder la Ferme de Reptiles Exotarium, établissement spécialisé dans l’élevage de ces animaux étranges. En 1990, l’Exotarium, parc zoologique consacré aux reptiles ouvre ses portes au public.

Un grand bâtiment, déjà trop petit, dans un secteur agricole de Saint-Eustache, présente ainsi, sans prétention, le plus grande collection de reptiles, amphibiens et autres animaux à “sang froid” sous un même toit au Québec.

Un repaire d’animaux à ”sang froid”.

D’abord, c’est évident, rien n’a été négligé pour rendre la visite à l’Exotarium intéressante. De petites fiches indiquent le nom de l’animal que l’on peut voir et quelques documents d’informations plus générales sur ces animaux occupent les espaces entre les vivariums, et les aires de vie vitrées. Mais, l’on s’en doute bien, ce sont les pensionnaires qui étonnent le plus.

Dans cette caverne d’Alibaba, on découvre un monde méconnu : dans un vivarium, accroché à une branche, un sympathique gecko diurne de Madagascar pas plus gros qu’un pouce; plus loin, une famille de pythons. A l’arrière, une paire de crocodiles nains africains, en face, une partie de leur progéniture. A proximité, dans notre serre aux alligators des spécimens repus, ainsi qu’une colonie de tortues nord-américaines, nous regardent de leurs yeux curieux. Au tournant d’un vivarium, un bruit bizarre, un crépitement, pourtant inquiétant. Que se passe-t-il? Un crotale diamantin de l’ouest américain agite furieusement sa crécelle devant celui qui a eu l’audace de le tirer de sa torpeur.

Bravement, n’écoutant que son courage, le visiteur peut lui tirer la langue!  Attention! Il ne faut pas croire que tout à la ferme de reptiles Exotarium n’est que doux frissons d’horreur.

Serpents verts, serpents bariolés, lézards de toutes formes, caïmans venant des profondeurs tropicales, petites puis immenses tortues font disparaître la répugnance et naître la fascination.

Pour les volontaires les plus braves, le personnel s’amusera en leur posant délicatement un serpent sur les épaules, ou laissera une araignée velue se promener sur la main.

Pour le propriétaire Hervé Maranda, ce refuge de reptiles sert d’abord à l’éducation. Plusieurs personnes éprouvent une certaine crainte, voire de la répulsion face à ces animaux. Pourtant, lorsqu’ils décident de vaincre leur peur et de surpasser leur aversion, ils peuvent les observer et les toucher, puis s’apprivoiser eux-mêmes face à ceux-ci.

En résumé, le slogan de la Ferme de Reptiles Exotarium “L’Exotisme à son meilleur” résume votre expérience ici. Certains diront même que c’est plus excitant qu’un zoo. Une visite à l’Exotarium, c’est la possibilité de voir et de toucher des reptiles vivants.

Et maintenant aussi, une superbe Grange aux INSECTES !

Visitez notre ferme de reptiles et la Grange aux insectes !

Exotarium Import Export Inc.

846 Ch. Fresnière

St-Eustache

J7R 0G2, QC

France

(450) 472-1827